L'enfant indien


L'indien considère l'enfant comme un individu à part entière ayant droit à des égards particuliers du fait de sa petitesse et d'une certaine ignorance due à son manque d'expérience.

 

Des parents disent :

" Comment peut-on aimer son enfant et le battre ?"

 

ou "Comment peut-on être respecté de son enfant si on fait naître en lui un sentiment de vengeance?"

 

ou encore "Il est triste de voir un adulte  se servir de sa force pour passer sa colère"

 

A la naissance les adultes donnent un nom à l'enfant qui peut le changer plusieurs fois au cours de sa vie si des événements importants surviennent.

Un nom a de la force et n'est pas donné au hasard.

 

La communauté prend en charge l'enfant qui désigne souvent la mère et la tante sous le même nom.

Comme l'adulte ( et toujours suivant les régions ) il mange quand il a faim, et comme on fait la cuisine en commun, il mange là où il est.

 

Il vit pratiquement sans contrainte en apprenant à respecter les tabous ; ces choses qu'il ne faut pas faire de crainte de déplaire aux esprits.

 

Très jeune l'enfant s'entraîne à tirer à l'arc et à chasser le petit gibier.

Un adulte pas forcément son père, lui enseigne les principes de la chasses,fabrication des armes,comportement des proies,traditions religieuses,......

 

Il apprend la géographie en déchiffrant la nature lors de déplacements, les sciences naturelles en observant les plantes, pierres, l'eau des rivières,la course du soleil, les légendes des tribus....

 

Très très jeune l'enfant s'entraîne à la résistance physique qui le mène à se concentrer de plus en plus et le conduit presque à la méditation.

Il peut par exemple parcourir des kilomètres en courant sus le soleil avec une grosse pierre dans les bras et de l'eau dans la bouche,et avant la limite de sa résistance,toujours avant,il s'arrête,pose la pierre et crache l'eau.

Il se prouve qu'il est au dessus de la douleur physique.

Parfois il peut rechercher une vision.

Assez rares sont les épreuves imposées par les adultes comme les rites culturels ou rites de puberté.

 

extrait de Marc Beluet ( indiens d'hier et d'aujourd'hui )

 

 





Avec l'aimable collaboration de notre ami et membre de coeur : Philippe Fontaine, clique sur la bannière ci-dessous pour lui rendre visite

 





Copyright Le Soleil Blanc © 2004-2006 tous droits réservés